Pour les petits nouveaux ou futurs inscrits :
Apparemment les courriels d'activations arrivent sporadiquement ; si vous ne recevez rien, n'hésiter pas à me faire parvenir un courriel direct ;)

expérience co2 artisanal

Le matos, les plans, les astuces, des questions...
Avatar du membre
Souillondu01
BlackGround
Messages : 1715
Enregistré le : lun. 20 juil. 2015 à 17:24
Localisation : Trévoux

Re: expérience co2 artisanal

Message par Souillondu01 » jeu. 10 sept. 2015 à 9:19

Ah, ben faut changer mon bac de section alors... Même si je ne mets pas du CO2 dans mon bac pour "booster" les plantes.

Je m'explique (j'en ai déjà un peu discuté avec Bulles sur un autre sujet) : en gros, mon expérience c'est :
- plantes (plantes pas exigeantes, je précise) + sol pas nutritif + éclairage pourri = les plantes se contentent de la quantité de CO2 naturellement dissoute dans l'eau et poussent convenablement
- les mêmes plantes + sol riche + éclairage qui crache = les plantes "veulent" pousser beaucoup, mais la quantité de CO2 dans l'eau ne suffit plus donc elles font de la décalcification biogène (et ça c'est pas cool).

Du coup, j'ai du CO2 dans mon bac, un peu contrainte et forcée (parce que j'ai pas envie de refaire tout mon sol et de jeter ma rampe d'éclairage presque neuve). Ce n'est pas pour booster artificiellement les plantes, mais juste pour qu'elles ne crèvent pas ! Je ne referai pas la même erreur avec mon prochain bac évidemment, il y aura un sol plus pauvre et un éclairage moins fort, et je n'aurai pas besoin d'ajouter du CO2.

Je ne pense pas pour autant être très éloignée du low tech. Ce truc d'affirmer : "ça c'est low-tech, ça ça ne l'est pas", c'est un peu artificiel vu que personne n'a vraiment créé / théorisé le principe. Je n'ai pas non plus signé une "charte low-tech" par laquelle je me serais engagée à ne pas utiliser de CO2. Le terme "low-tech", ça veut dire littéralement "basse technologie", donc ça laisse de la place à l'interprétation quand même... Et quand je vois sur d'autres forum qu'on commence à parler des différences entre low-tech, no-tech, et semi-low tech, ça me donne mal à la tête ! :|

Edit : et la malédiction du haut de page continue... :evil:
Oublie que t'as aucune chance : vas-y, fonce ! :mrgreen:

Image

Avatar du membre
Bulette69
RACette
Messages : 3313
Enregistré le : mer. 22 oct. 2014 à 19:20
Localisation : Lyon 8
Contact :

Re: expérience co2 artisanal

Message par Bulette69 » jeu. 10 sept. 2015 à 9:23

Moi... j'ai pas bien compris pourquoi tu as mis des œufs d'ancistrus ?
Je crois qu'ils ont besoin du père pour les ventiler et les nettoyer. Mais bon, vu l'expérience que j'ai eu avec eux, moi, je les aurais écrasés. :?

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6272
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: expérience co2 artisanal

Message par Tritium » jeu. 10 sept. 2015 à 10:09

Souillondu01 a écrit :Ce truc d'affirmer : "ça c'est low-tech, ça ça ne l'est pas", c'est un peu artificiel vu que personne n'a vraiment créé / théorisé le principe.
Ben si, justement, Diana Walstad dans ses livres sur l'aquarium planté naturel.
Souillondu01 a écrit :Edit : et la malédiction du haut de page continue... :evil:
:mrgreen: Merci de te dévouer :twisted:
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Avatar du membre
Souillondu01
BlackGround
Messages : 1715
Enregistré le : lun. 20 juil. 2015 à 17:24
Localisation : Trévoux

Re: expérience co2 artisanal

Message par Souillondu01 » jeu. 10 sept. 2015 à 10:23

Alors en fait en naviguant sur les forums (y compris le PiNC), on voit que la définition du low tech est très, très variable !

Concernant la méthode Walstad, elle conseille de mettre un sol riche pour favoriser la pousse des plantes, alors que beaucoup d'entre vous se contentent de sable de Loire, voire se passent carrément de sol... Donc ceux qui font ça ne font pas du low-tech ?

Même combat pour l'éclairage : certains disent que c'est essentiel en low tech, car indispensable pour la pousse des plantes ; d'autres affirment que la lumière naturelle suffit.

Et c'est comme ça pour plein d'autres choses, genre pompe de brassage, chauffage, etc.

Donc la notion de low-tech n'est pas si définie et figée que ça, il y a de multiples variantes. Les seuls vrais points communs que j'ai pu trouver entre tous les bacs dits "low tech" c'est : PAS DE FILTRE, DES PLANTES.
Oublie que t'as aucune chance : vas-y, fonce ! :mrgreen:

Image

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6272
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: expérience co2 artisanal

Message par Tritium » jeu. 10 sept. 2015 à 10:31

Sans sol c'est le low tech méthode améliorée :
Ce seront uniquement les décompositions organiques qui fourniront les éléments pour la pousse des plantes.
Et l'éclairage est INDISPENSABLE, qu'il soit naturel ou artificiel.
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Avatar du membre
Moulick
BarbuBleue de Sumatra
Messages : 9295
Enregistré le : jeu. 28 nov. 2013 à 22:46
Localisation : Nouvelle Calédonie

Re: expérience co2 artisanal

Message par Moulick » jeu. 10 sept. 2015 à 10:34

Oui voilà souillon, pas de définition. Par contre pas d'éclairage chez vous c'est rare. Comme dit Tritri, plantes et lumière c'est l'essentiel.
Parce que je ne raconte pas que des conneries, j'en écris aussi : F.A.Q.
Pis c'est comme les Taro, ça pousse dans le caniveau.
L'endroit où je passe le reste de mon temps MAARSELOTT

Avatar du membre
Souillondu01
BlackGround
Messages : 1715
Enregistré le : lun. 20 juil. 2015 à 17:24
Localisation : Trévoux

Re: expérience co2 artisanal

Message par Souillondu01 » jeu. 10 sept. 2015 à 11:25

Je voulais parler d'éclairage artificiel. Certains estiment que la lumière naturelle ne suffit pas, et qu'il faut un éclairage puissant aux plantes pour prospérer.

Dans les exemples que je donne, je ne sais pas quelle est la meilleure solution (et je m'en fout d'ailleurs 8) ). C'est juste pour montrer que je trouve idiot de dire à quelqu'un : "si t'as une rampe d'éclairage/du CO2/du terreau sous ton sable, t'es pas low-tech !"

Je trouve ça vraiment illusoire de vouloir faire rentrer une pratique aquariophile dans des critères précis, alors que l'aquariophilie n'est pas une science exacte ! Et puis j'ai l'impression qu'après les ayatollah du paramètres, on va voir apparaître des soit-disant tenants du "vrai" low tech... :cry:

On devrait peut-être inventer un terme pour ceux qui ne sont ni vraiment high tech, ni vraiment low tech du coup... les middle-tech ? les moyens-tech ? les je-sais-pas-trop-tech ? :mdr:
Oublie que t'as aucune chance : vas-y, fonce ! :mrgreen:

Image

Avatar du membre
discusaigon
GODCJ
Messages : 1980
Enregistré le : lun. 10 juin 2013 à 7:01
Localisation : Colombes 92
Contact :

Re: expérience co2 artisanal

Message par discusaigon » jeu. 10 sept. 2015 à 11:40

En ajoutant du CO2 même artisanal on s’éloigne forcément un peu du "Low Tech".

Après dire que c'est mal que c'est nul, etc. C'est devenir aussi borné - pour rester poli - que ceux d'en face. Donc fais comme il te plait :wink:

Avatar du membre
Fincasor
Surdoué
Messages : 9552
Enregistré le : mar. 26 juin 2007 à 19:12
Localisation : Lyon

Re: expérience co2 artisanal

Message par Fincasor » jeu. 10 sept. 2015 à 12:44

Ce que je vois surtout, c'est une évolution assez nette sur le forum. Au départ l'idée semblait être de ne pas se prendre la tête avec des tonnes de matériel et de tester des méthodes qui s'approchent le plus possible des conditions "naturelles" de vie des poissons.
D'où les poubelles en extérieur…
D'où l'idée de faire retrouver aux poissons un rythme jour/nuit plus doux…
D'où l'idée de confronter les poissons à des variations de température saisonnières ou journalières…
D'où les plantes qui ne sont plus seulement des éléments esthétiques mais des éléments fonctionnels dans les cycles divers…
D'où des choix de poissons (après tests…) qui correspondent à ces conditions plus sobres…
D'où des essais farfelus sur les meilleures cuves extérieures, voire intérieures…

Seulement à petits coups successifs de "avec un chauffage c'est mieux", ou "jamais sans lumière artificielle", "et si je mettais du CO2 ?" ou "quel filtre utilisez-vous ?", ou "je voudrais bien élever tel ou tel poisson mais il lui faut 35°C tous les jours, un filtre de 2500l/h, et un nexpresso tous les matins" je vois de moins en moins la spécificité du PINC s'exprimer dans nos conversations et les interrogations de Souillon sont bien compréhensibles aujourd'hui… :|

Avatar du membre
Bulette69
RACette
Messages : 3313
Enregistré le : mer. 22 oct. 2014 à 19:20
Localisation : Lyon 8
Contact :

Re: expérience co2 artisanal

Message par Bulette69 » jeu. 10 sept. 2015 à 12:47

Et moi j'ai enfin compris ou partait mon café tous les jours ! :twisted:

Je sors...

Avatar du membre
Carine
Coupée
Messages : 1205
Enregistré le : ven. 31 oct. 2014 à 13:49
Localisation : Echirolles (38)

Re: expérience co2 artisanal

Message par Carine » jeu. 10 sept. 2015 à 12:56

Bulette69 a écrit :Et moi j'ai enfin compris où partait mon café tous les jours ! :twisted:

Je sors...
MDR. Non reviens !
Souillondu01 a écrit :On devrait peut-être inventer un terme pour ceux qui ne sont ni vraiment high tech, ni vraiment low tech du coup... les middle-tech ? les moyens-tech ? les je-sais-pas-trop-tech ? :mdr:
Est-ce vraiment important au final de mettre une étiquette ?

Ce que je vois, c'est que les gens se prennent vraiment la tête et se posent des milliards de questions.
Au final, ils ont des quantité de réponses différentes (car chacun a sa façon de procéder unique) et les suivent. Je me demande parfois s'il est judicieux de conseiller quelqu'un. Je vais finir par dire "suis ton instinct jeune padawan, ça va bien se passer".

On dérive du sujet de base... C'était quoi la question initiale ?

Avatar du membre
Carine
Coupée
Messages : 1205
Enregistré le : ven. 31 oct. 2014 à 13:49
Localisation : Echirolles (38)

Re: expérience co2 artisanal

Message par Carine » jeu. 10 sept. 2015 à 12:57

ronan a écrit :J'ai vu qu'un sujet sur le CO2 avait déjà été lancé, mais ils s’agissait plus d'un débat pour savoir si le CO2 avait sa place en low-cost.
Et on est reparti pour un tour gratuit ! :mrgreen:

Avatar du membre
Souillondu01
BlackGround
Messages : 1715
Enregistré le : lun. 20 juil. 2015 à 17:24
Localisation : Trévoux

Re: expérience co2 artisanal

Message par Souillondu01 » jeu. 10 sept. 2015 à 13:01

Je sais bien que le CO2, c'est pas low-tech du tout, mais ce genre de phrase :
Don Vito a écrit :Employer du CO2 (même artisanal) en low-tech n'est pas possible car dès lors que tu utilises du C02, tu n'es plus dans les critères d'un bac low-tech. Un bac low-tech c'est : un éclairage et pis c'est tout (à la rigueur un chauffage pour certains poissons qui en ont vraiment besoin et un petit système de brassage en cas de mauvaise oxygénation).
sur un ton péremptoire a tendance à m'énerver, et me rappelle furieusement les messages des tyrans de la aïe-tech ! :evil:
(Ce ton n'était peut-être pas volontaire, à l'écrit on perd beaucoup de chose par rapport à une vraie discussion, c'est bien connu!)

Je trouve que c'est dommage qu'on ferme le débat de cette façon. Mais pour modérer mon propos, le PiNC n'est peut-être pas non plus l'endroit rêvé pour demander des conseils sur le matos ou le CO2 ! :wink:
Modifié en dernier par Souillondu01 le jeu. 10 sept. 2015 à 13:05, modifié 1 fois.
Oublie que t'as aucune chance : vas-y, fonce ! :mrgreen:

Image

Avatar du membre
Fincasor
Surdoué
Messages : 9552
Enregistré le : mar. 26 juin 2007 à 19:12
Localisation : Lyon

Re: expérience co2 artisanal

Message par Fincasor » jeu. 10 sept. 2015 à 13:03

Voiiiiiiiiiiiilà !
Je commençais à me demander en quelle langue il fallait exprimer ça.
Merci Souillon :D

Avatar du membre
Bulette69
RACette
Messages : 3313
Enregistré le : mer. 22 oct. 2014 à 19:20
Localisation : Lyon 8
Contact :

Re: expérience co2 artisanal

Message par Bulette69 » jeu. 10 sept. 2015 à 13:07

Après, tous les poissons n'acceptant pas forcément le low-tech, et nous n'aimant pas forcément les poissons qui aiment le low, on se fait sa propre recette.
Comme dit plus haut, l'aquariophilie n'était pas une science exacte, je trouve un peu malvenues les personnes qui te donnent du "faut faire ça, ça marche bien", oui, ben chez lui mais pas forcément chez un autre.
Nuançons, nuançons !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités