Pour les petits nouveaux ou futurs inscrits :
Apparemment les courriels d'activations arrivent sporadiquement ; si vous ne recevez rien, n'hésiter pas à me faire parvenir un courriel direct ;)

Chômage et coût du travail [Politik inside]

Tous les délires, les déviations & autres digressions hors-sujet
Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6263
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: Le défouloir

Message par Tritium » jeu. 11 août 2016 à 8:20

Je ne sais pas d'où tu sors tes chiffres Calino, mais sur ma fiche de paye, les charges salarié + charges employeur ne sont que 5,74% inférieures au net à payer. :?
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Avatar du membre
Calino
Admin
Messages : 7186
Enregistré le : mer. 09 mars 2005 à 10:58
Localisation : Yvelines

Re: Le défouloir

Message par Calino » jeu. 11 août 2016 à 9:06

Willou a écrit :Bof... rajoute 200% de taxes sur les carburants, 20% de TVA sur tes achats, la taxe d'habitation et les impôts sur le revenu....
... un raton laveur et l'âge du capitaine ? :shock:
Il dit qu'il voit pas le rapport :|
Tritium a écrit :Je ne sais pas d'où tu sors tes chiffres Calino, mais sur ma fiche de paye, les charges salarié + charges employeur ne sont que 5,74% inférieures au net à payer. :?
Ben du Figaro (voir le lien ci dessus) pour ne pas être accusé d'être farfelus ou bassement biaisé par une lecture maoiste dépassée :mrgreen:
Mais ce sont les chiffres officiels :
URSAAF
Service public.fr
INSEE
Ministère du travail
etc etc...

Les faits sont têtus, même s'ils vont à l'encontre de l'idée qu'on avait
Je sais c'est chiant :mrgreen:
Image Les petits pois sont rouges
:twisted: Mettez des majuscules, des accents et des mots français ! :wink:

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6263
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: Le défouloir

Message par Tritium » jeu. 11 août 2016 à 9:29

Calino a écrit :Mais ce sont les chiffres officiels :
URSAAF
Service public.fr
INSEE
Ministère du travail
etc etc...

Les faits sont têtus même s'ils vont à l'encontre de l'idée qu'on avait, je sais c'est chiant :mrgreen:
Que des liens qui parlent du SMIC.
Ok un SMICard ne coûte pas cher, mais dans SMICard, il y a le sufixe -ard,
-ard \aʁ\

(Péjoratif) Donne une note péjorative.
Et pourquoi donc ? Parce qu'il est difficile de vivre avec le SMIC...
Pour les autres salariés, les charges salariales (salariales + patronales) sont quasiment équivalentes au salaire net, de plus les "fiches de paye" présentées par le figaro sont purement fictives, en plus c'est indiqué dessus que c'est un gag ; mais moi ça ne me fait pas rire.
Et si tu comptes les crédits d'impôts dans ton calcul, il est injuste de ne pas compter également l'impôt sur le revenu, la TVA que les particuliers payent sur TOUT ce qu'ils dépensent, etc.
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Avatar du membre
combattantdusiam
Victim 2 rayeri
Messages : 5427
Enregistré le : dim. 19 janv. 2014 à 10:55
Localisation : marseille,13009

Re: Chômage et coût du travail [Politik inside]

Message par combattantdusiam » jeu. 11 août 2016 à 9:36

Les charges patronales dépendent surtout du job qu'on occupe, les charges patronales , c'est entre 20% et 50% (cf les cours d'éco d'un pote :!: ), mais je ne parle que des charges patronales, le reste, c'est pas le patronat qui le supporte, cest NOUS
Donc ce ne sont pas les charges patronales le problème, mais le patronat lui même, et puis, on fait quoi ? On enlève les charges patronales et salariales ? Donc on ne se soigne plus, on n'a plus de vacances, on n'a plus de retraite, on a plus de système scolaire gratuit .... :roll:

Je croit que c'est Rousseau dans son Contrat Social qui expliquait l'importance des impôts :wink:
“Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.” Schopenhauer

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6263
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: Chômage et coût du travail [Politik inside]

Message par Tritium » jeu. 11 août 2016 à 10:19

Les vacances, c'est toi qui les payes, pas tes charges !
Pour le reste, le patronat se moque de ta retraite ou de l'éducation de tes enfants, ce qu'il regarde c'est l'argent que tu peux lui faire gagner, par rapport à ce que tu lui coûtes.
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Avatar du membre
Calino
Admin
Messages : 7186
Enregistré le : mer. 09 mars 2005 à 10:58
Localisation : Yvelines

Re: Le défouloir

Message par Calino » jeu. 11 août 2016 à 10:32

Tritium a écrit :Pour les autres salariés, les charges salariales (salariales + patronales) sont quasiment équivalentes au salaire net
Jusqu'à 2 fois le smic (ce qui est loin d'être la majorité des salaires), toujours pas en tout cas.
Tritium a écrit :de plus les "fiches de paye" présentées par le figaro sont purement fictives, en plus c'est indiqué dessus que c'est un gag ; mais moi ça ne me fait pas rire.
:shock: n'importe quoi :roll:
C'est le Figaro, pas le Gorafi hein :mdr: Ils ne s'amusent pas à publier des chiffres bidons dans leur page éco, non mais faut arrêter juste 5 mn...
Oui c'est une fiche de paye simulée, comme n'importe quelle service paye de n'importe quelle boite peut te sortir. De là à affirmer qu'elle est bidonnée
Tritium a écrit :Et si tu comptes les crédits d'impôts dans ton calcul, il est injuste de ne pas compter également l'impôt sur le revenu, la TVA que les particuliers payent sur TOUT ce qu'ils dépensent, etc.
Encore une fois quel rapport ? Le crédit d'impot en question est directement lié aux salaires versés.
Si tu veux inclure aussi le prix des yaourts et des chaussettes (parce que tout le monde en a besoin hein, faudrait voir à pas l'oublier) dans ton calcul sur ce que coûte un salarié à l'entreprise, libre à toi. Mais on s'éloigne CARRÉMENT du propos initial.


C'est un peu comme si dans un calcul sur le volume net ou brut d'une cuve ou d'un poub', on commençait à compter l'eau qui va s'évaporer... Alors ouiiiiii c'est la même eau, on est d'accord, mais enfin la question n'est pas "qu'est ce qui va rester après que les poissons aient bu de l'eau ainsi que les plantes et l'évaporation", mais "combien on met dans la cuve, en comptant ou pas le matos/décor immergé"
Image Les petits pois sont rouges
:twisted: Mettez des majuscules, des accents et des mots français ! :wink:

Avatar du membre
Calino
Admin
Messages : 7186
Enregistré le : mer. 09 mars 2005 à 10:58
Localisation : Yvelines

Re: Chômage et coût du travail [Politik inside]

Message par Calino » jeu. 11 août 2016 à 10:34

combattantdusiam a écrit :Les charges patronales...
Tut tut tut : les cotisations, petit padawan, les cotisations !
Elles sont à compter dans les dépenses, donc dans les charges, mais pas plus que l'électricité. Ce sont des cotisations, ouvrant des droits et couvrants des besoins :!:
Les termes véhiculent une idéologie... :wink:
Image Les petits pois sont rouges
:twisted: Mettez des majuscules, des accents et des mots français ! :wink:

Avatar du membre
Calino
Admin
Messages : 7186
Enregistré le : mer. 09 mars 2005 à 10:58
Localisation : Yvelines

Re: Chômage et coût du travail [Politik inside]

Message par Calino » jeu. 11 août 2016 à 10:45

Tiens, un simulateur officiel de coût de revient d'un salarié.

Où l'on se rend compte qu'embaucher à Paris un cadre qui émargerait à 5000€ brut/mois coûte à l'entreprise 7050€.
Salaire net pour le salarié : 3.918€.
Différence entre les deux : 3.132€
Donc y'a encore 786€ de différence entre le coût total et le supposé "smic net X2". C'est pas des chicons, quand même.

Mais OUI, embaucher un salarié veut dire lui fournir un poste de travail, du courant consommé en plus, de l'eau dans les toilettes etc etc etc.
Et donc oui au final ça coûte plus que son seul salaire. Mais enfin ça rapporte aussi, sinon à quoi bon l'engager :?:
Image Les petits pois sont rouges
:twisted: Mettez des majuscules, des accents et des mots français ! :wink:

Avatar du membre
Souillondu01
BlackGround
Messages : 1715
Enregistré le : lun. 20 juil. 2015 à 17:24
Localisation : Trévoux

Re: Chômage et coût du travail [Politik inside]

Message par Souillondu01 » jeu. 11 août 2016 à 11:21

Et moi alors, rendez-vous compte : je suis fonctionnaire et je paie des impôts. C'est à dire que je me paie moi-même ! C't'un scandale ! :twisted: (je sais, ça a pas vraiment de rapport, c'était juste pour détendre l'atmosphère)
Oublie que t'as aucune chance : vas-y, fonce ! :mrgreen:

Image

Avatar du membre
Calino
Admin
Messages : 7186
Enregistré le : mer. 09 mars 2005 à 10:58
Localisation : Yvelines

Re: Chômage et coût du travail [Politik inside]

Message par Calino » jeu. 11 août 2016 à 11:33

Moi c'est pire, je suis un double traitre : je bosse dans la fonction publique avec un contrat de droit privé !
Le pire des deux mondes :mdr:
(par exemple les CDD dans la fonction publique ne perçoivent pas les 10% de prime de précarité à la fin d'un contrat, parce que... Parce que !)
Image Les petits pois sont rouges
:twisted: Mettez des majuscules, des accents et des mots français ! :wink:

Avatar du membre
Souillondu01
BlackGround
Messages : 1715
Enregistré le : lun. 20 juil. 2015 à 17:24
Localisation : Trévoux

Re: Chômage et coût du travail [Politik inside]

Message par Souillondu01 » jeu. 11 août 2016 à 11:48

Ah oui, le contrat de droit privé dans la FP c'est pire que tout, encore moins de protection sociale que dans le privé, accroche-toi pour toucher ton chômage (enfin ça dépend des contrats), aucun espoir d'embauche ("passe le concours si t'es pas content"), etc. Le contrat rêvé de Gattaz et cie ! :twisted:
Oublie que t'as aucune chance : vas-y, fonce ! :mrgreen:

Image

Avatar du membre
Calino
Admin
Messages : 7186
Enregistré le : mer. 09 mars 2005 à 10:58
Localisation : Yvelines

Re: Chômage et coût du travail [Politik inside]

Message par Calino » jeu. 11 août 2016 à 12:00

Souillondu01 a écrit :accroche-toi pour toucher ton chômage
Non, faut pas exagérer : ça peut être un chouïa plus compliqué mais il ne te le sucre quand même pas :mdr:
Image Les petits pois sont rouges
:twisted: Mettez des majuscules, des accents et des mots français ! :wink:

Avatar du membre
Souillondu01
BlackGround
Messages : 1715
Enregistré le : lun. 20 juil. 2015 à 17:24
Localisation : Trévoux

Re: Chômage et coût du travail [Politik inside]

Message par Souillondu01 » jeu. 11 août 2016 à 12:13

J'ai eu des p'tites collègues vacataires avec un contrat de longue durée (genre 10 mois je crois), du coup c'était pas Pôle Emploi qui payait, c'était le ministère directement : il leur a fallu 6 MOIS pour toucher le premier rond. Comment tu fais si t'es seul et que t'as ton loyer à payer ? Bon après c'est peut-être pas la même chose dans d'autres ministères ou dans les collectivités locales, mon ministère est particulièrement gratiné de ce côté là !
Oublie que t'as aucune chance : vas-y, fonce ! :mrgreen:

Image

Avatar du membre
Lysemna
Messages : 3306
Enregistré le : jeu. 11 sept. 2014 à 23:05
Localisation : Auvergne (63)
Contact :

Re: Chômage et coût du travail [Politik inside]

Message par Lysemna » jeu. 11 août 2016 à 12:44

C'est pareil pour un peu tout. Mes premières APL, quand j'étais étudiante, je les ai reçues avec 6 mois de retard. C'est assez drôle, parce que parfois tu commences à recevoir des APL pour un logement alors que tu viens de le quitter x)
Le RSA, c'est pareil. Il a fallut attendre 4 mois pour le recevoir.
Et, déjà que c'est la misère quand t'as que ça, j'me demande bien comment font ceux dont les parents ne peuvent assurer l'intérim...

Avatar du membre
Willou
El gringo
Messages : 1848
Enregistré le : mer. 02 avr. 2014 à 15:33
Localisation : 3300 mètres d'altitude, Cuzco, Pérou

Re: Chômage et coût du travail [Politik inside]

Message par Willou » jeu. 11 août 2016 à 22:05

Mais enfin ça rapporte aussi, sinon à quoi bon l'engager :?:
C'est justement ça le problème! On pourrait avoir beaucoup plus de demandes de travail s'il coûtait moins cher.

Si tu taxes l'alcool, les gens boivent moins.
Si tu taxes le tabac, les gens fument moins.
Si tu taxes le travail, ben y'a plus de chômage.
Où l'on se rend compte qu'embaucher à Paris un cadre qui émargerait à 5000€ brut/mois coûte à l'entreprise 7050€. Salaire net pour le salarié : 3.918€.Différence entre les deux : 3.132€
ça fait quand même 80% du net à payer qui part en charges. Et sur ce salaire net, tu dois encore payer moult taxes qui viennent bouffer ton pouvoir d'achat.
Les charges patronales dépendent surtout du job qu'on occupe, les charges patronales , c'est entre 20% et 50% (cf les cours d'éco d'un pote :!: ), mais je ne parle que des charges patronales, le reste, c'est pas le patronat qui le supporte, c'est NOUS
Donc ce ne sont pas les charges patronales le problème, mais le patronat lui même, et puis, on fait quoi ? On enlève les charges patronales et salariales ? Donc on ne se soigne plus, on n'a plus de vacances, on n'a plus de retraite, on n'a plus de système scolaire gratuit .... :roll:
Je crois que c'est Rousseau dans son Contrat Social qui expliquait l'importance des impôts :wink:
Les charges patronales, c'est TOI qui les payes, le cochon de patron se charge juste de les transférer. Si tu touches 1200 euros, le patron, lui, paiera de toute façon 2000 euros pour s'attacher tes services.
Dans TOUS les autres pays il y a aussi des charges salariales. Elles sont juste moins élevées et tu es quand même couvert. Et ces "cotisations" ne sont pas censées payer l'école ou financer le budget de l'Etat.
Et si tu cites Rousseau, sache que plus de 50% de la population française ne paye pas d’impôts.
à vaincre sans péril, on évite les ennuis.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 4 invités