Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Tous les délires, les déviations & autres digressions hors-sujet
Avatar du membre
fretka
Perle des Alpes
Messages : 3972
Enregistré le : mer. 13 août 2008 à 12:09
Localisation : martigny, Suisse

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par fretka » ven. 22 déc. 2017 à 8:29

La problématique qui est mise en avant dans ce livre est entre autre les lieux "préservés" plein de touristes
-descente en rafting d'un canyon avec bivouac sur une île, 10'000 personnes par an (ça ne fait que 30 personnes par jour), pluviomètrie faible, aucune toilette ne peut être construite, risque de se retrouver avec des étrons et du papier partout, de polluer l'eau en cas de montée des eaux, etc.
-Manque de dégradation des déjections et du papier si c'est pas fait correctement
-Transmission de maladies
Au final, le top pour la dégradation et la limitation de l'impact visuel, c'est d'enterrer, la profondeur dépendant du type de sol, et de mélanger le papier à l'étron pour faire comme un compost (matière carbonée du papier et azotée du caca).
Le pire étant de mettre une pierre dessus, l'eau qui aiderait à la dégradation ne passe pas sous la pierre et bien souvent le dépôt sèche et met des plombes à disparaître.
Pour les plus "sensibles", on peut aussi ramener son papier et le mettre dans un sachet "merde de chien" et ensuite aux ordures incinérables.
Et quand on se balade beaucoup dans des réserves ou des chemins connus (imaginez le sentier Martel), c'est quand même nul de se retrouver face à un bout de papier rose qui orne un monticule brun... Non?
Autant faire ça du mieux possible!
Il n'est pas de plus grand crime que de se substituer à la conscience d'autrui...
Ce doit être ça, après tout, le bonheur: la satisfaction de ne pas être l'autre...

Avatar du membre
Calino
Admin
Messages : 7367
Enregistré le : mer. 09 mars 2005 à 10:58
Localisation : Yvelines

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par Calino » ven. 22 déc. 2017 à 15:43

Sylwingeï a écrit :
jeu. 21 déc. 2017 à 22:30
Comment un tel livre à pu exister sérieusement? :shock:
Ben déjà il peut servir si ça manque de feuilles larges et douces :mrgreen:
Image Les petits pois sont rouges
:twisted: Mettez des majuscules, des accents et des mots français ! :wink:

Sylwingeï
Papillon de lumière
Messages : 2313
Enregistré le : sam. 07 mars 2015 à 0:08
Localisation : Yvelines Mesnil st denis

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par Sylwingeï » ven. 22 déc. 2017 à 19:08

Dans le désert la consigne était de brûler le PQ :mrgreen:
Bougon et râleur de service Image

Avatar du membre
Calino
Admin
Messages : 7367
Enregistré le : mer. 09 mars 2005 à 10:58
Localisation : Yvelines

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par Calino » sam. 23 déc. 2017 à 3:58

Ah !? Pourquoi donc ?
Image Les petits pois sont rouges
:twisted: Mettez des majuscules, des accents et des mots français ! :wink:

Avatar du membre
crevette
Messages : 614
Enregistré le : ven. 14 févr. 2014 à 7:07
Localisation : plus au Nord qu'à l'Est

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par crevette » sam. 23 déc. 2017 à 8:18

A mon avis c'est à cause du manque d'humidité, ça se dessèche sans se dégrader.
Image

Avatar du membre
combattantdusiam
Victim 2 rayeri
Messages : 5559
Enregistré le : dim. 19 janv. 2014 à 10:55
Localisation : marseille,13009

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par combattantdusiam » sam. 23 déc. 2017 à 13:35

Mmmmh il devait sentir bon votre barbeuc dans le désert :mrgreen:
“Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.” Schopenhauer

Sylwingeï
Papillon de lumière
Messages : 2313
Enregistré le : sam. 07 mars 2015 à 0:08
Localisation : Yvelines Mesnil st denis

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par Sylwingeï » sam. 23 déc. 2017 à 14:52

On dit que le caca fait un excellent combustible...Image mais j'ai pas tenté l'expérience.
Bougon et râleur de service Image

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6760
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par Tritium » sam. 23 déc. 2017 à 16:14

Pas si tu as la diarrhée... (est-ce que ce sujet peut encore tomber plus bas ?)
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Avatar du membre
Calino
Admin
Messages : 7367
Enregistré le : mer. 09 mars 2005 à 10:58
Localisation : Yvelines

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par Calino » sam. 23 déc. 2017 à 21:01

crevette a écrit :
sam. 23 déc. 2017 à 8:18
A mon avis c'est à cause du manque d'humidité, ça se dessèche sans se dégrader.
Parce que sec, c'est pas assez dégradé ?
Image Les petits pois sont rouges
:twisted: Mettez des majuscules, des accents et des mots français ! :wink:

Avatar du membre
crevette
Messages : 614
Enregistré le : ven. 14 févr. 2014 à 7:07
Localisation : plus au Nord qu'à l'Est

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par crevette » sam. 23 déc. 2017 à 22:51

Dégradé pour moi ça veut dire transformé en humus. Et les bactéries ont besoin d'humidité pour agir.
De la crotte séchée c'est pas de l'humus et oui ça fait un combustible qui tient le feu et pour couver des braises ça va pas mal et ça sent le feu, rien d'autre.
Image

Avatar du membre
fretka
Perle des Alpes
Messages : 3972
Enregistré le : mer. 13 août 2008 à 12:09
Localisation : martigny, Suisse

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par fretka » dim. 24 déc. 2017 à 13:15

Pour moi il n'y a pas de tomber plus bas ou d'élever le niveau de la discussion, on parle simplement d'une production humaine au même titre que les larmes, la sueur, la salive, l'urine.
Et je plussoie crevette, on peut se chauffer et cuisiner sur un feu de bouses de yack, considérons les déjections comme une ressource!
Il n'est pas de plus grand crime que de se substituer à la conscience d'autrui...
Ce doit être ça, après tout, le bonheur: la satisfaction de ne pas être l'autre...

Avatar du membre
Lysemna
Messages : 3560
Enregistré le : jeu. 11 sept. 2014 à 23:05
Localisation : Auvergne (63)
Contact :

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par Lysemna » dim. 24 déc. 2017 à 14:52

fretka a écrit :
dim. 24 déc. 2017 à 13:15
considérons les déjections comme une ressource!
Ben c'en est. C'est un super engrais !

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6760
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par Tritium » dim. 24 déc. 2017 à 16:05

Quand ça vient d'un herbivore et que c'est plein de cellulose et autres chaines carbonées, ça doit quand même mieux brûler.
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Avatar du membre
Hador
Messages : 167
Enregistré le : jeu. 06 mars 2014 à 18:27

Re: Au cagadou : toilettes sèches, seaux, litières, et cae(te)ra

Message par Hador » mar. 26 déc. 2017 à 16:45

Dans mes vagues souvenirs d'études en agro, je me souviens d'une théorie concernant le déficit en azote dû à l'arrêt d'épandages des merdes humaines. J'essaye de retrouver ça .


Répondre