Pour les petits nouveaux ou futurs inscrits :
Apparemment les courriels d'activations arrivent sporadiquement ; si vous ne recevez rien, n'hésiter pas à me faire parvenir un courriel direct ;)

phytoépuration et bassin low-tech

Un peu comme un poubellarium, mais permanent
Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6256
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par Tritium » ven. 19 déc. 2014 à 12:11

Le puits perdu, c'était valable quand on n'avait qu'une maison au km² :|
Donc à part se débarrasser de 99,99% de la population, c'est un mauvais conseil :shock:
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Avatar du membre
Lysemna
Messages : 3305
Enregistré le : jeu. 11 sept. 2014 à 23:05
Localisation : Auvergne (63)
Contact :

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par Lysemna » dim. 21 déc. 2014 à 17:54

domi03 a écrit :Pour revenir au sujet d'origine, je me pose une question: on plantes des roseaux ou autres dans des bacs pour y faire circuler l'eau sale, d'accord, l'eau un peu plus propre passe dans d'autres bassins, pour y être épurée par d'autres espèces de plantes, d'accord, et quand ça pousse trop, on fauche, d'accord, ... mais les produits de cette fauche, on en fait quoi, ils sont pleins de résidus louches, métaux lourds, etc... Si on en fait du compost, on redistribue ces cochonneries..., si on les brûle, on les met dans l'atmosphère..., alors?
Mais tu sais, les molécules de synthèse non organiques ne sont pas plus traitées en STEP classique qu'en STEP a roseaux.

Avatar du membre
Scarlett
Messages : 1457
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 à 8:52
Localisation : Canchy (Somme, Picardie)

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par Scarlett » dim. 21 déc. 2014 à 18:12

domi03 a écrit :Pour revenir au sujet d'origine, je me pose une question: on plantes des roseaux ou autres dans des bacs pour y faire circuler l'eau sale, d'accord, l'eau un peu plus propre passe dans d'autres bassins, pour y être épurée par d'autres espèces de plantes, d'accord, et quand ça pousse trop, on fauche, d'accord, ... mais les produits de cette fauche, on en fait quoi, ils sont pleins de résidus louches, métaux lourds, etc... Si on en fait du compost, on redistribue ces cochonneries..., si on les brûle, on les met dans l'atmosphère..., alors?
Je vais me renseigner pour vérifier mais là à froid il me semble que:
- les roseaux ne pompent pas tant que ça les saloperies; ce sont surtout les bactéries et les micro-organismes divers du sol dans lequel poussent les roseaux qui s'occupent de décomposer et de transformer les saloperies qui ensuite, éventuellement, sont absorbées par les plantes
- tous les trucs qu'on brûle ne vont pas automatiquement dans l'atmosphère: la combustion détruit aussi énormément de choses. Ce que ça rejette, c'est du CO2, ça oui, mais en quantités tellement minis à côté d'une bagnole par exemple...
- si tu mets à composter des végétaux, quels qu'ils soient, là encore, le compostage va faire entrer en jeu des tas de p'tites bêtes qui vont encore décomposer, transformer, "digérer" la matière première. Et ton compost tu l'utilises pour des plantes qui elles aussi, encore, vont poursuivre les transformations.

Donc pour réussir à empoisonner ton sol avec des roseaux issus de la phytoépuration, il doit vraiment falloir s'amuser à balancer de l'uranium enrichi par quintal dans la cuvette des chiottes... La pollution aux métaux lourds, liée à une activité industrielle, OK ,mais liée à la consommation en eau d'une famille? Je ne vois pas tellement comment elle arriverait jusqu'aux plantes et au tas de compost. A mon humble avis, elle empoisonnerait la dite famille bien avant.

Avatar du membre
domi03
Grande œutesse
Messages : 8678
Enregistré le : dim. 23 août 2009 à 8:02
Localisation : Allier, Bourbon l'Archambault

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par domi03 » dim. 21 déc. 2014 à 18:18

Vous avez raison, je pense, mais c'était la question que pose tout le temps mon mari quand on parle de phytoépuration. Pour une fois, je pouvais avoir des réponses, merci!

Avatar du membre
Lysemna
Messages : 3305
Enregistré le : jeu. 11 sept. 2014 à 23:05
Localisation : Auvergne (63)
Contact :

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par Lysemna » dim. 21 déc. 2014 à 18:25

Beaucoup d'activités industrielles se doivent d'avoir leur propre station d'épuration ou de pré-épuration, pour cibler les produits qu'ils utilisent (parce que, généralement, c'est en très grosse quantité donc très certainement immédiatement nocif si relargué dans la nature).

Avatar du membre
Scarlett
Messages : 1457
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 à 8:52
Localisation : Canchy (Somme, Picardie)

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par Scarlett » dim. 21 déc. 2014 à 21:15

pas de souci domi, n'hésite pas à reposer des questions pour aider à éclairer ton mari! ici c'est l'inverse, c'est mon mari le plus au fait des aspects techniques et du pourquoi du comment; moi j'ai juste été conquise parce que c'est naturel et joli et que je pourrais me faire un bassin avec des poissons... :roll:

Avatar du membre
Fincasor
Surdoué
Messages : 9530
Enregistré le : mar. 26 juin 2007 à 19:12
Localisation : Lyon

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par Fincasor » mar. 30 déc. 2014 à 11:50

Faites gaffe à ce que vous racontez, les gars, quand même.
Certes, une famille ne va pas polluer sa station de phyto-épuration au plomb et aux métaux lourds, mais faut pas prendre à la légère la rémanence de ces éléments.
Le plomb, entre autres, n'est pas digéré par les micro-organismes,et il part en fumée, littéralement. À votre avis les pots catalytiques et les filtres sur les usines d'incinération c'est pour quoi ?

Par contre je me pose des questions sur ton système, M'ame Sca'let'.
Je connais ce système avec trois bassins successifs, je l'ai vu chez des amies, qui d'ailleurs ont, en fin de circuit un bassin avec des plantes et des poissons. :wink:
Et aussi une piscine mais je crois que celle-là est alimentée direct par les eaux pluviales.
Bref, tout ça fonctionne bien, mais ne reçoit que les eaux grises.
Il me semblait avoir compris que ce système ne marchait pas pour traiter les rejets des toilettes… :?

Aurélien234
Joyeux
Messages : 6114
Enregistré le : dim. 20 juil. 2014 à 21:05
Localisation : Vendée

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par Aurélien234 » mar. 30 déc. 2014 à 12:15

Fincasor a écrit :faut pas rendre à la légère la rémanence de ces éléments.
Redendum est Caesari quod est Caesaris , et Deo quod est Dei
Fincasor a écrit :M'ame Sca'let'.
C'est son avatar qui te fait penser à l'Afrique coloniale...? :roll:
Toujours vivant, rassurez-vous, toujours la banane, toujours debout.

[AM]
Ancien membre
Messages : 10621
Enregistré le : mar. 12 juin 2012 à 15:46

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par [AM] » mar. 30 déc. 2014 à 12:57

Faut sortir, Joyeux, et relire Autant en emporte le vent, plutôt que de flooder sur ton forum préféré 8)

Sinon je ne te remercie pas, Mâme R. Buttler : à cause de toi, mes placards débordent de bicarbonate et autres paillettes de savon de Marseille, mon fils hulule que le savon d'Alep est trop liquide pour prendre sa douche (quotidienne, naturellement) et tous mes hommes froncent le nez de dégoût avec les relents de vinaigre ménager qui font briller ma cuisine. Quant à moi, j'ai le dos tout cassé à force de vouloir essayer de tout astiquer avec mes nouvelles recettes de mémé. :wink:

Avatar du membre
Scarlett
Messages : 1457
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 à 8:52
Localisation : Canchy (Somme, Picardie)

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par Scarlett » mar. 30 déc. 2014 à 14:42

Fincasor a écrit :Par contre je me pose des questions sur ton système, M'ame Sca'let'.
Je connais ce système avec trois bassins successifs, je l'ai vu chez des amies, qui d'ailleurs ont, en fin de circuit un bassin avec des plantes et des poissons. :wink:
Et aussi une piscine mais je crois que celle-là est alimentée direct par les eaux pluviales.
Bref, tout ça fonctionne bien, mais ne reçoit que les eaux grises.
Il me semblait avoir compris que ce système ne marchait pas pour traiter les rejets des toilettes… :?
Je suppose qu'on évite de balancer sa m... dans des bassins à l'air libre, comme dans le petit dessin que j'avais posté en tout début de fil et comme je crois comprendre que c'est le cas chez tes amies, pour des raisons d'odeurs et d'esthétique - le PQ rose émietté qui nage entre les tiges des roseaux, c'est d'une valeur poétique très limitée. En revanche, dans le système que nous envisageons, il n'y a pas d'eau à l'air libre: les eaux usées (de toute provenance donc, y compris WC) sont envoyées dans le substrat dans lequel poussent les végétaux. Il n'y a donc aucune raison, ni esthétique, ni olfactive, de priver les plantes de cette manne azotée. Ou phosphatée. Ou nitratée. Enfin, de cette espèce de fumier humain riche en bonnes choses dont le nom m'échappe et qu'elles adorent.

A part ça, mon avatar n'est jamais, à ce que je sache, allé aux colonies, c'est un pur produit du Londres victorien, puisqu'il s'agit de Mr Guppy, clerc de notaire dans Bleak House de Dickens. (Guppy, guppy, ha ha, humour, rire, drôle...)

Avatar du membre
Fincasor
Surdoué
Messages : 9530
Enregistré le : mar. 26 juin 2007 à 19:12
Localisation : Lyon

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par Fincasor » mar. 30 déc. 2014 à 14:58

Ha ha ! Mr Guppy, pas mal :wink:
Bon et pour les colonies, je ne vais pas insister, comme bulles, sur la volatilité de la culture cinéphilique qui n'est plus ce qu'elle était… autant en emporte le vent ! :mrgreen:

Pour revenir au système de phyto-épuration, non non, c'était bien le même système. Trois bacs successifs remplis de pouzzolane et plantés de trucs différents à chaque fois. Pis un bassin à poissons avant le retour à la nature au bout.
Par contre l'argument des eaux grises c'était surtout une histoire sanitaire me semble-t-il. Le traitement par ce type de phyto-épuration étant insuffisant pour autre chose que les eaux grises.
Mais je me suis peut-être trompé… :?

Avatar du membre
Scarlett
Messages : 1457
Enregistré le : dim. 14 déc. 2014 à 8:52
Localisation : Canchy (Somme, Picardie)

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par Scarlett » mar. 30 déc. 2014 à 15:12

Ce n'est pas forcément une erreur! c'était peut-être aussi tout simplement une question de dimensions des filtres plantés - si plus petits, pas les mêmes capacités de filtration que si grands, donc une partie des eaux n'est pas déversée dans les filtres et est traitée autrement. Si tu as l'occasion de leur redemander de quoi il retourne exactement, ce serait sûrement très instructif.

Avatar du membre
discusaigon
GODCJ
Messages : 1980
Enregistré le : lun. 10 juin 2013 à 7:01
Localisation : Colombes 92
Contact :

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par discusaigon » mar. 30 déc. 2014 à 21:32

Désolé, j'ai pas tout lu mais oui ce système peut fonctionner pour des eaux usées avec du caca.
J'en ai déjà visité un dans une petite agglomération de l’Essonne ou des Yvelines, je sais plus, c'était en 2004.
Par contre il y avait une petite grille sommaire à l'arrivée des eaux usées et les eaux usées étaient épandus en surface du premier "bassin" sans eaux à Macrophytes.
C'est ce qui me semble le mieux à faire car comment intervenir si les canalisations d'épandage se bouchent sous les graviers ?

Je vais voir si je retrouve des photos ...

Avatar du membre
discusaigon
GODCJ
Messages : 1980
Enregistré le : lun. 10 juin 2013 à 7:01
Localisation : Colombes 92
Contact :

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par discusaigon » sam. 03 janv. 2015 à 7:11

tiens une photo d'une petite fosse à dégrillage sommaire :

Image

et l’épandage en surface sur les bassins à phragmites en hiver ...

Image

à mon avis le mieux serait que tu te fasses faire visiter des installations de ce type en toutes saisons par ton installateur.

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6256
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: phytoépuration et bassin low-tech

Message par Tritium » sam. 03 janv. 2015 à 9:30

Mais la fosse à dégrillage, il faut la vidanger, que fait-on des selles ?
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité