Pour les petits nouveaux ou futurs inscrits :
Apparemment les courriels d'activations arrivent sporadiquement ; si vous ne recevez rien, n'hésiter pas à me faire parvenir un courriel direct ;)

1200L amazonien low tech

Pour poursuivre et adapter l’expérience de l'estive toute l'année
iDUB
Messages : 11
Enregistré le : dim. 06 août 2017 à 21:45

1200L amazonien low tech

Message par iDUB » dim. 06 août 2017 à 23:43

J’ai pour projet de faire un bac amazonien de 230x70x70cm.

Ce bac sera encastré dans un mur, il séparera deux pièces, et petite particularité dépassera du mur de 10cm environ.

Au niveau du matériel, j’envisage deux pompes de brassage de 2000L/H chacune, elles seront orientée vers les vitres de façade (pour casser un peu le courant) et un peu vers la surface pour maximiser les échanges gazeux.
Le chauffage sera assuré par une résistance de 500W, couplé à un contrôleur.
Pour l’éclairage, deux rampes LED en 6500K°de 350W chacune, histoire de pouvoir contenter un max de plantes..

Pour les occupants, je pense à des Discus, deux groupes de characidés, un groupe de poissons hachettes et deux/trois espèces de cichlidés nains en groupe de 4 ou 6, classique pour de l’amazonien..
Je pense mettre aussi des poissons de sol, comme des Corydoras,des Otoclinclus et quelques locariidés de petite taille.
Des conseils pour la densité de population seront les bienvenus, car je ne veux pas surpeupler le bac, j’ai cependant prévu un max de plantes à croissance rapide pour épurer l’eau.
Des mélanoïdes et des crevettes Amano seront également présents, on verra bien si les crevettes survivent grace aux plantes et au décor.

Pour le sol, comme j’envisage de planter pas mal, je vais partir sur un mélange de terre de bruyère véritable, d’argile verte et de ProScape Volcano (roche volcanique).
Je me suis dis que de la roche volcanique ou du pouzzolane dans la terre, ça pourrait être pas mal comme support bactérien et pour aérer le sol. Vous me direz si je fais fausse route :mrgreen:
Environ 5/7cm bien tassé et recouvert d’une moustiquaire ou un truc dans le genre.. Par-dessus viendra du sable d’aquarium classique, noir, non abrasif car les corydoras y sont sensibles apparemment.

Le décor sera composé d’une ou deux belles racines de mangrove qui dépasseront et de pierres grises. Le bac sera ouvert car j’adore quand le décor se prolonge en dehors des limites données par la cuve.
Je vais essayer de fixer juste sous la surface des anubia hastifolia, diverses autres anubia et un papyrus (pour pomper les nitrates), encore une fois pour habiller la surface haute du bac.
Si vous connaissez d’autres plantes qui pourrait convenir en émergé, je suis preneur! :idea:

Au niveau des plantes, j’envisage bien sur de mettre des flottantes, qui semblent être de vraies pompes à nitrates elles aussi, surement des Phyllanthus Fluitans,des Salvinia Natans et des Lemna Minor.

Par endroit sur les racines je mettrai de la Vesicularia Dubyana (Mousse de Java).
En gazonnantes, je pense à Utricularia Graminifolia, Pogostemon Helferi, Hydrocotyle Tripartita.
En avant plan, Alternanthera Reineckii var. Mini, Ammannia sp bonzaï, Cryptocoryne Wendtii Green.
En plan médian, Alternanthera Rubra, Bacopa Rotundifolia, Ceratopteris Thalicroides, Ludwigia sp. Guinea - Dark Orange, Anubias Gracilis, Proserpinaca Palustris Cuba, Egeria canadensis, Hygrophila Polysperma Sunset, Echinodorus Amazonicus
En arriére plan, Ceratophyllum Demersum, Blyxa Aubertii, Echinodorus Red Devil, Echinodorus Cordifolius, Anubias Hastifolia

J’ai essayé de choisir des plantes à croissance rapide afin d’avoir un fort pouvoir filtrant.

Pour l’eau j’ai 2 choix, soit j’utilise mon eau de conduite (ph de 7,8 et une dureté de 10) qui j’espére devrait s’adoucir avec la terre de bruyère, les racines etc.. ou sinon l’eau de mon puit, qui est potable et assez acide (mais que je vais faire tester, histoire d’en savoir plus).

J’ai prévu de laisser tourner tout ça 3/4 mois sans aucun poissons, pour que les plantes soient bien développées au moment des premiéres introductions. Je peuplerai petit à petit pour ne pas bouleverser l’équilibre du bac..

Je pense que j’ai bien détaillé mon projet.. trop peut-être.. :mdr:

J’attends vos critiques avec impatience! Car je ne veux pas faire de la daube en sauce, mais un beau bac équilibré de façon naturelle :wink:
Modifié en dernier par iDUB le mar. 08 août 2017 à 13:12, modifié 1 fois.

Sylwingeï
Papillon de lumière
Messages : 2134
Enregistré le : sam. 07 mars 2015 à 0:08
Localisation : Yvelines Mesnil st denis

Re: 1200L amazonien low tech

Message par Sylwingeï » lun. 07 août 2017 à 14:42

Salut.

Sacré projet que voila ^^.

Pour moi le projet tiens la route (sauf pour les CN j'ai peur que ça manque de place.) il faudra aussi ne pas trop peupler surtout avec des discus qui sont des pollueurs monstres.
Bougon et râleur de service Image

XIII
Fiat Lux
Messages : 751
Enregistré le : lun. 14 oct. 2013 à 11:10
Localisation : (Sur Garonne) Grenade
Contact :

Re: 1200L amazonien low tech

Message par XIII » lun. 07 août 2017 à 14:45

Personnellement, je prendrais de l'eau du puits, si elle est naturellement acide, pour faire de l'amazonien. Concernant la pollution induite par les Discus, je me limiterai dans 1 200 L à cette seule espèce. Je pense que mettre beaucoup de laitues d'eau, proposer un décors "eau noire" sans plantes immergées, serait pas mal, la verdure s'invitant en surface, permettant un contraste artistique entre le monde aquatique et aérien. :D
XIII

mes autres passions, le jeu de rôle, de figurines et les crevettes au wook !
Si il y a des fautes, dans mes messages, je m'en excuse, j'ai beau me relire, je ne les vois pas.

Avatar du membre
Guillaume_851
Messages : 2846
Enregistré le : ven. 14 mars 2014 à 22:11
Localisation : Rhône-Alpe, Ain, Meximieux

Re: 1200L amazonien low tech

Message par Guillaume_851 » lun. 07 août 2017 à 17:41

Trés joli projet !

Hâte de le voir se réaliser :)

Sylwingeï
Papillon de lumière
Messages : 2134
Enregistré le : sam. 07 mars 2015 à 0:08
Localisation : Yvelines Mesnil st denis

Re: 1200L amazonien low tech

Message par Sylwingeï » lun. 07 août 2017 à 18:23

Alors histoire de t'aider (pavé César.)
Pour l’éclairage, deux rampes LED en 6500K°de 350W chacune, histoire de pouvoir contenter un max de plantes..
Un peu plus de 1w/2L donc pas dégueulasse ça devrait aller pour les pas trop gourmandes en lumière.
Pour le brassage pas besoin de 2 je pense qu'une seule suffit à condition de limiter le courant dans une seule partie du bac les discus ont horreur de ça (mais les corys eux adorent)
Ce bac sera encastré dans un mur, il séparera deux pièces, et petite particularité dépassera du mur de 10cm environ.
Fait attention sur un point la cuve doit être posée sur une planche bien plate et surtout ne pas du tout avoir de partie qui repose dans le vide (CAD pas de planche) à un volume pareil la pression risque de fendre les vitres en un rien de temps. Je rajouterais par sécurité une plaque de polystyrène ou une plaque de mousse, celle que l'on met sous les parquets par exemple. Cela permet de gommer une éventuelle irrégularité du support sur lequel repose en bac. Veille aussi à ce que le support soit Parfaitement plat j'insiste un peu sur ce point car à une tonne de pression quelques mm d'erreur peuvent provoquer un drame.
Pour le sol, comme j’envisage de planter pas mal, je vais partir sur un mélange de terre de bruyère véritable, d’argile verte et de ProScape Volcano (roche volcanique).
Je me suis dis que de la roche volcanique ou du pouzzolane dans la terre, ça pourrait être pas mal comme support bactérien et pour aérer le sol. Vous me direz si je fais fausse route :mrgreen:
Environ 5/7cm bien tassé et recouvert d’une moustiquaire ou un truc dans le genre.. Par-dessus viendra du sable d’aquarium classique, noir, non abrasif car les corydoras y sont sensibles apparemment.
Alors concernant la pouzzo, si elle se colmate (ce qui arrive assez souvent...) elle ne remplit plus son rôle de support à bactéries. à tel point que je l'avais virée de mon filtre au profit des helix.
Si tu envisages des corydoras ou des CN ou des ancistrus, c'est même pas la peine de mettre de la terre ils finiront inévitablement par atteindre la moustiquaire se blesser et/ou remuer la terre en dessous. Même si la moustiquaire n'est pas abrasive.
Je ferais une couche de 5-7cm de sable de Loire sans plus. L'engrais, c'est les poissons qui l'apporteront par la suite, surtout si tu as des discus tu risques que l'eau tourne.
Tu peux mettre de temps en temps des feuilles de chêne pour simuler une rivière. A retirer au moindre signe de dégradation.
Le décor sera composé d’une ou deux belles racines de mangrove qui dépasseront et de pierres grises. Le bac sera ouvert car j’adore quand le décor se prolonge en dehors des limites données par la cuve.
Je vais essayer de fixer juste sous la surface des anubia hastifolia, diverses autres anubia et un papyrus (pour pomper les nitrates), encore une fois pour habiller la surface haute du bac.
Si vous connaissez d’autres plantes qui pourrait convenir en émergé, je suis preneur! :idea:

Au niveau des plantes, j’envisage bien sûr de mettre des flottantes, qui semblent être de vraies pompes à nitrates elles aussi, surement des Phyllanthus Fluitans ,des Salvinia Natans et des Lemna Minor.
Attention avec les racines. En low tech elles peuvent faire tourner l'eau quand elles commencent à se dégrader. Concernant les pierres, en amazonien je te conseille vivement de te diriger vers des pierres d'aquascaping (il y'en a sans calcaire) et le prix au KG n'est plus aussi délirant qu'avant. Tu peux éventuellement fixer aussi des fougères de java des bolbitis ou d'autrs fougères voir des buces mais c'est un peu cher comme plante et plutôt difficile j'ai l'impression.
Pour les plantes émergées là je laisse les copains répondre :mrgreen:
Pour les flottantes je serai toi j'éviterais les lentilles c'est juste une merde sans nom et qu'ensuite il est impossible de faire disparaître. Les pistias et grenouillettes sont tout aussi gourmandes mais bien moins difficile à gérer.
Par endroit sur les racines je mettrais de la Vesicularia Dubyana (Mousse de Java).
En gazonnantes, je pense à Utricularia Graminifolia, Pogostemon Helferi, Hydrocotyle Tripartita.
En avant plan, Alternanthera Reineckii var. Mini, Ammannia sp bonzaï, Cryptocoryne Wendtii Green.
En plan médian, Alternanthera Rubra, Bacopa Rotundifolia, Ceratopteris Thalicroides, Ludwigia sp. Guinea - Dark Orange, Anubias Gracilis, Proserpinaca Palustris Cuba, Egeria canadensis, Hygrophila Polysperma Sunset, Echinodorus Amazonicus
En arriére plan, Ceratophyllum Demersum, Blyxa Aubertii, Echinodorus Red Devil, Echinodorus Cordifolius, Anubias Hastifolia
Si y a du poisson de fond oublie les gazonnantes. Avec les corydoras il vaut mieux se diriger vers des plantes avec un feuillage pas trop tendre et surtout avec de puissantes racines.

Liste des plantes qui résistent
-Crypctocorynes même naines. Dans un bac pareil une cryptocoryne aponogetifolia de chaque côté du bac serai selon-moi la plante sur le gâteau et la elle aura la place de faire ses feuilles de deux mètres! Bonus elle demande presque aucun soin mais pousse pas vite.
-Vallisneria gigantea. Apprécié des discus pour se cacher
-Hygrophylia corymbosa (à condition de la planter tôt et attendre plusieurs mois que le pied soit bien ancré dans le sol.) bonus elle peux fleurir en surface. :mrgreen:


J'éviterais:
-Des plantes au feuillage trop délicat qui risquent de morfler avec les poissons de fond.
-Les echinodorus jamais réussi à la cultiver.
-Les plantes trop basses. La hauteur est très (trop) importante et si tu rajoute le facteur plantes flottantes + les tanins qui vont assombrir l'eau leurs chances sont minces.
-Les plantes rouges pour la même raison (peux être exclu les plantes qui rougissent uniquement sous forte lumière si elles n'en ont pas assez elles seront vertes)

Ne connaissant pas au moins 3/4 des plantes que tu mentionnes je ne me prononce pas. Par contre la ceratophyllum n'est pas faîte pour être plantée tu la laisses flotter en surface.
Pour l’eau j’ai 2 choix, soit j’utilise mon eau de conduite (ph de 7,8 et une dureté de 10) qui j’espére devrait s’adoucir avec la terre de bruyère, les racines etc.. ou sinon l’eau de mon puit, qui est potable et assez acide (mais que je vais faire tester histoire d’en savoir plus).
L'amazonien il faut une eau avec la dureté la plus basse possible. Teste l'eau de ton puit pour voir sinon il faudra envisager l'achat d'un osmoseur. Même si les discus ont grandi en eau du robinet cela ne convient pas à leurs besoins. De même tous les poissons amazoniens ou presque vivent dans une eau dont le gh et kh est inférieur à 5.
J’ai prévu de laisser tourner tout ça 3/4 mois sans aucun poisson, pour que les plantes soient bien développées au moment des premières introductions. Je peuplerais petit à petit pour ne pas bouleverser l’équilibre du bac..
Vers 2 mois tu peux déjà mettre une partie du banc de characidé que tu voudrais mettre ils fourniront les premiers nutriments aux plantes sans y toucher. et attendre jusqu'à 6 mois pour introduire le reste quand la jungle aura bien poussé.
Pour les occupants, je pense à des Discus, deux groupes de characidés, un groupe de poissons hachettes et deux/trois espèces de cichlidés nains en groupe de 4 ou 6, classique pour de l’amazonien..
Je pense mettre aussi des poissons de sol, comme des Corydoras,des Otoclinclus et quelques locariidés de petites tailles.
Des conseils pour la densité de population seront les bienvenues, car je ne veux pas surpeupler le bac, j’ai cependant prévu un max de plantes à croissance rapide pour épurer l’eau.
Des mélanoïdes et des crevettes Amano seront également présents, on verra bien si les crevettes survivent grace aux plantes et au décor.
Déjà il faudra faire un choix niveau fond car loris + cory +CN ça risque d'être une arène de gladiateurs dès les premières pontes. J'éviterais loris + CN par contre cory +CN ou corys + lori c'est plus adapté je pense. Concernant les oto à ne pas introduire avant 6 mois minimum et là encore les lori risquent de lui porter concurrence. De même évite les ancistrus leur repro est juste infâme à gérer y a un tas d'autres espèces qu'il est possible de trouver en bourse.

Pour les poissons Hachette, si le bac n'a pas de capot c'est même pas la peine ils sautent et très haut. C'est un coup à retrouver le banc sur le tapis du salon en rentrant le soir (et j'en sais quelque-chose)
Niveau characidé pour moi un banc d'une seule espèce serait du plus bel effet même des petits. Les discus ne seront pas une menace pour eux.
Pour les amanos bon choix c'est une espèce assez grosse pour ne pas être inquiété. Par contre à introduire au début du bac si achetées petites. Tu peux sinon voir du côté des macrobrachiums. Une fois la java bien installée je pense que tu peux même tenter de la neocaridina déclassée ou des rc.
Concernant les discus vu l'orientation du bac il ne faudra surtout pas prendre de jeunes. Ils ont besoin d'une alimentation très riche et administré 10 fois par jour pour une croissance optimale. Plutôt se diriger sur des galettes de 12-15cm au minimum.

En population que moi je verrais
-8-10discus
-Un banc de 30-60 corydoras suivant l'espèce + otocinclus + 2-3 couples couples de CN ou Cory + loris
-Un gros banc de 50/100 characidés à ajuster selon banc des discus.
Bougon et râleur de service Image

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6257
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: 1200L amazonien low tech

Message par Tritium » lun. 07 août 2017 à 21:50

Image
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

iDUB
Messages : 11
Enregistré le : dim. 06 août 2017 à 21:45

Re: 1200L amazonien low tech

Message par iDUB » mar. 08 août 2017 à 0:25

Merci beaucoup pour vos réponses :wink:

Je lis vos commentaires et je vois bien que j’ai négligé l’importance de la surface au sol, 240x70 c’est pas mal mais c’est vite occupé! :mrgreen:
Je vais donc faire simple, adieux les Cory, enplus ça me simplifira la vie avec les plantes et le sol.

Je vais garder les Otocinclus car ils sont tout de même peu présent au sol en général. Et j’en mettrais 6.

Pour les CN, on aurait 2 couples de Ramirezi, 1 couple de Cacatuoides et enfin 1 couple de Baenschi. Je vais aménager des petits espaces sans gazonnantes pour eux et des cachettes.

Pour les lori, un couple de Hypancistrus zebra, ils sont de petites tailles, pacifique, pas si souvent au sol mais plutot dans les racines ou les plantes.
Je sais que vous me déconseillez lori+CN mais c’est un des plus cool celui là, donc ça peut passer non?

Pour le reste de la population, je pense mettre 6 Discus (assez grand pour limiter la pollution, j’ai bien noté), deux groupes de 40 characidés et 20 poissons hachettes.
D’ailleurs pour les sauts des hachettes, j’ai prévu une moustiquaire avec un cadre alu, donc quand je parle de bac ouvert c’est pas tout à fait ouvert.. :mdr:

Volontairement je peuple pas au max, je préfére garder de la marge, voir comment vit le bac. Dites moi, si comme ça c’est mieux organisé, pour le partage du sol.

Sinon pour le reste de vos commentaires:

-je vais amener mon eau de puits à tester, comme ça on en saura plus.
-les décors eau noire je n’aime pas du tout, je trouve ça trop sombre justement.
-une seule pompe de brassage c’est ok
-le meuble du bac est fait de 5 caissons de cuisine recouvert d’un plan de travail de 38mm, le tout posé sur du carrelage. En plus j’ai prévu des tapis d’aquarium sous tout le bac. Par contre je retiens précieusement le conseil de ne pas faire trop dépasser le bac du mur! :idea:
-pour la roche volcanique, si je la pose entre la terre et le gravier c’est peut-être mieux que mélangé?
-je vire les Lemna Minor. :wink:

Ah et la photo du chat j’ai pas compris.. :mrgreen:

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6257
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: 1200L amazonien low tech

Message par Tritium » mar. 08 août 2017 à 9:13

Le chat s'est endormi en lisant vos messages :mrgreen:
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

iDUB
Messages : 11
Enregistré le : dim. 06 août 2017 à 21:45

Re: 1200L amazonien low tech

Message par iDUB » mar. 08 août 2017 à 9:29

Ca m’étonne pas, faudrait qu’il songe à dormir la nuit :mrgreen:

Sylwingeï
Papillon de lumière
Messages : 2134
Enregistré le : sam. 07 mars 2015 à 0:08
Localisation : Yvelines Mesnil st denis

Re: 1200L amazonien low tech

Message par Sylwingeï » mar. 08 août 2017 à 19:24

Si tu veux éviter l'eau noire déjà tu va devoir éviter les racines neuves ou les bouillir dans un conteneur adéquat pour limiter au maximum les largages de tanins.

Concernant le Zebra deux choses il n'aime pas du tout la vie en simple couple de deux c'est un lori très "carnivore" d'après certains dires il préfère avoir des proies vivantes que du bois et des feuilles à se mettre sous la ventouse. Avec les CN qui nichent au sol ça va forcément créer des bagarres car lui voudra tôt ou tard une omelette. En plus il n'est pas spécialement moins hargneux que les autres pour avoir déjà vu deux mâle se friter la tronche pour un tube. Troisième chose il aime un courant très fort limite tempétueux dans le bac ce qui ne correspond pas aux autres et a besoin de tubes non seulement pour nicher mais aussi se cacher.

Pour moi j'éviterais. Je maintiens aussi le fait que la gazonnante va subir les assauts des CN sans compter la trop forte profondeur. Ou alors tu introduis d'abords les oto puis tu ajoute progressivement les couples de CN en vérifiant que les oto gardent des zones non occupées. C'est pas simple de faire cohabiter CN et poissons de fond à cause des repros.
Fait aussi attentions aux crevettes qui seront tout autant considérés comme des cibles à éloigner du nid par les CN c'est pourquoi il vaut mieux prendre moins de couples.


Pour les characidés je maintiens ce que je dis au début un gros banc d'une espèce sera à mon sens plus joli que plusieurs je compte prendre cette orientation dans mon amazonien et ne pas renouveler les banc de nannostomus et cardi. ça fait moins "soupe" et plus bac biotope même si ça reste des poissons de la même région.
Après pour rajouter une espèce qui risque pas de se multiplier avec tant de prédateurs des wingeïs sauvages ou des guppy rio tefe qui malgré certains dires adorent l'eau acidulée. :mrgreen:
Bougon et râleur de service Image

iDUB
Messages : 11
Enregistré le : dim. 06 août 2017 à 21:45

Re: 1200L amazonien low tech

Message par iDUB » mar. 08 août 2017 à 22:22

Quand je dis que je n’aime pas l’eau noire, je parle plutôt du type de bac, l’eau ambré n’est pas un soucis tant que ça reste « propre » à mes yeux.

Image
Un bac comme ça c’est clairement pas mon délire, car je trouve que c’est pas assez vivant, limite à l’abandon.
Image
Par contre comme ça, c’est déjà bien plus adapté pour moi. Pourtant c’est pas de l’eau cristalline.
J’aime les plantes autant que les poissons, c’est un tout.

Pour les Zebra, si je comptais mettre un couple c’etais justement car entre male c’est pas toujours l’entente cordiale. Mais finalement je ne vais pas en mettre, je vais plutôt augmenter les Otocinclus a 10 spécimens. Le courant, tu as raison, ne conviendra pas, il y aura forcément un déçu entre les Zebra et les Discus.

Pour les Otocinclus, je persiste dans le fait que ce sont des poissons qui restent peu au fond donc je ne vois pas de soucis avec les CN. Y’aura quand même de la surface au sol, plus de cory ou de zébra et pas mal de délimitations, de caches, etc.
Idem pour les gazonnantes et les CN, le sol ne sera pas entierement recouvert, ils trouveront bien un endroit pour eux. Et s’ils n’en trouvent pas ils s’en feront un et alors dans ce coin y’aura pas de gazonnantes. :mrgreen: Ils feront comme ce qu’ils veulent, j’adapterais la plantation.

Je suis convaincu d’une chose, l’aquariophilie c’est pas une science exacte, parfois faut pas rester sur les choses qu’on lit à droite à gauche et il faut essayer pour se faire son idée.
« Le Discus c’est eau osmosée, 29°C.. » oui.. mais y’a aussi du Discus à 26°C avec eau du robinet et ça se reproduit aussi.
« Les bacs naturels c’est la connerie, sans filtration mécanique tu arrive à rien.. » ce forum est la preuve que non, y’a bien fallu un gars un jour pour tenter le coup.
« En malawi faut un mur de roche, sinon c’est bagarres assurés! » mon ancien bac avait un décor à plat, on m’avait prévenu de ne pas le faire, mais aprés sur le forum plusieurs bacs ont essayé aussi, car finalement les poissons étaient bien plus présent sans pour autant se mettre sur la gueule.

Pour la profondeur qui te semble trop élevé pour les gazonnantes, les rampes led seront suspendus donc au pire ça se baisse.

Pour les characidés, c’est tes goûts et je respecte. :wink:

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6257
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: 1200L amazonien low tech

Message par Tritium » mer. 09 août 2017 à 6:47

Je ne suis pas d'accord, l'aquariophilie, comme la biologie, est une science exact, par contre parmi les aquariophiles, beaucoup ne sont que des profanes qui ne vénèrent même pas le GPC (loué soit son nom).
Beaucoup de gens s'en tiennent aux "fiches" écrites il y a bientôt 100 ans et jamais mises à jour. Or il n'existe qu'une fiche par espèce alors que chaque espèce a des milliers de souches différentes qui ont été élevées et sélectionnées dans des milieux différents.
Pour savoir quel environnement est adapté à ta souche, les conseils valables sont ceux de l'éleveur.
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

Avatar du membre
samlasfar
Messages : 1376
Enregistré le : ven. 08 mars 2013 à 15:26
Localisation : Valence Drôme

Re: 1200L amazonien low tech

Message par samlasfar » mer. 09 août 2017 à 7:44

Ouais enfin, même ton éleveur n'a pas forcément la bonne formule hein, c'est pas parce qu'un poisson se reproduit qu'il est maintenu dans des conditions optimales :!:
Après quand on dit que l'aquariophile n'est pas une science exacte, on pense pas forcément seulement aux conditions de maintenance des poissons, mais aussi à l'équilibre bio-chimique de l'eau et là tu m'excuseras mais on est pas sur de l'exacte (à moins que tu connaisse exactement le nombre de bactéries présentes dans ton aqua et le débit d'absorption des déchet azotés de celles-ci ainsi que de chacunes de tes plantes......) :wink:
Les poissons sont nos amis, pas de la nourriture !!
Longue vie au PiNC !!!!

Avatar du membre
Tritium
Aphoriste
Messages : 6257
Enregistré le : jeu. 17 oct. 2013 à 16:54
Localisation : Isère

Re: 1200L amazonien low tech

Message par Tritium » mer. 09 août 2017 à 8:43

Ce n'est pas parce qu'on ne contrôle pas tous les paramètres que ce n'est pas une science exacte.
Tout comme ce n'est pas parce que tu ne sais pas comment fonctionne un moteur à explosion qu'il ne fonctionne pas.
Les poissons sont des animaux à sang froid.
Les poissons mangent les crevettes.
Il ne faut pas vendre l'exuvie des crevettes avant qu'elles n'aient mué.

iDUB
Messages : 11
Enregistré le : dim. 06 août 2017 à 21:45

Re: 1200L amazonien low tech

Message par iDUB » mer. 09 août 2017 à 10:38

Sauf que si tu maîtrises pas tous les paramètres, ton moteur il ne marchera pas.
Un aquarium peut fonctionner même sans appliquer "les fiches".
Aprés certains diront que les poissons sont pas bien car l'eau est trop froide, trop acide, trop basique, trop chaude, etc...
Sauf que si ton poisson est bien coloré, mange et se reproduit, c'est qu'il va quand même pas si mal. Ou sinon faut lui demander son avis, mais faut avoir le temps pour la réponse :mrgreen:

Pour moi, tout ce qui touche aux vivants c'est plus compliqué et les applications peuvent être différentes.
On en est la preuve vivante.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités