Page 2 sur 5

Posté : dim. 20 août 2006 à 22:41
par DOO
Salut et merci 8)

je n'ai pas la prétention de vouloir reconstituer un environnement naturel :oops:
j'aurai juste envis de créer un petit écosystème minimaliste.
Mais c'est peu être impossible sans recréer un élément naturel :?:

Je pensai qu'il fallait :

- une poubelle
- la remplir d'eau (de bonne qualité :wink: )
- attendre que la nature y prennent ses droits
- placer des plantes plutôt oxygénantes
- re attendre que ça s'installe
- puis enfin on met les poissons

Je te remercie pour tes conseils pepejul, car ils sont cohérants et logiques.
Mais ou est le bug dans mon raisonnement pour que "ça marche" :?:

P.S. Au fait je vois qu'on est à moins de 30 km l'un de l'autre
donc si tu te retrouves avec une ou des plantes trop envahissantes ça serait cool de penser à moi 8) plutôt que de les jeters
(je ne sais pas si ça arrive :?: )

C'est pas que je ne veux pas me mouiller, car j'ai des bonnes cuissardes, :mdr: mais je voudrai bien commencer par des plantes déjà acclimater.
Par exemple mon Hippuris vulgaris, était pietiné tellement qu'il en sortait du bassin ou je l'ai trouvé et il est tout seul entre 2 cailloux dans le fond de ma poubelle,
je ne sais pas si c'est un effet d'optique ou si il glisse entre les cailloux mais j'ai l'impression qu'il pousse bien et qu'il cherche à sortir la tête de l'eau :shock:
donc les plantes acclimatées fonctionnent bien, et puis dans la nature, vu que je m'y connais pas trop, faudrai pas que je detruise des mini écosystèmes. J'aimerai une garantie que ce soit des plantes envhaissantes et pas rarissismes, on ne sait jamais :oops: .

Posté : dim. 20 août 2006 à 23:15
par pepejul
Ok pour te filer des plantes, azureus m'a refilé une espèce d'élodée (en plus joli) de madagascar qui pousse à la vitesse grand V... si tu veux, tu descends sur marseille, tu viens prendre l'apero et tu choisis tes plantes... en plus je pourrai te filer des guppies de ma souche "poubellarium extra"...

Je te donne mon portable en mp si tu préfères...

EDIT : il n'y a rien qui bugue dans ta démarche... je rappelais juste les données de base.... pour tout le monde... (n'oublie pas que chaque message est lu par des milliers d'aquariophiles partout dans le monde !) :wink:

Posté : sam. 26 août 2006 à 19:13
par DOO
En 1er merci d'avoir répondu aussi vite et désolé de ne pas avoir pu en faire autant. :oops:

:arrow: Merci pour tes offres, je n'en demander pas tant :) ,
dis moi quand tu "tailles" ton élodée, et peux tu me dire ses exigences en poubelles pour pas que j'en fasse de la "salade pourris" :evil:

:arrow: je vois que tu n'est plus sur Chateauneuf, ça double la distance mais on est toujours dans le même coins, mais je mettrai +de temps pour venir, on verra ça en MP :wink:

:arrow: Je serai enchanter de voir des guppies de ta souches, mais je ne sais pas si c'est raisonnable d'en accepter tant que je n'ai pas résolut le probléme d' hivernage.

Posté : mer. 30 août 2006 à 17:14
par DOO
Bon j'ai pas trop l'occasion de me connecter ces temps ci, mais je donne un peu des news de ma poubellete avec son unique "Hippuris vulgaris" qui est en fait plus connu sous le nom de "Pesse d'eau". Depuis dimanche (27/8/6) elle a atteint la surface mais top faible pour résister au vent elle est donc à fleur sous la surface, la couleur des brindilles d'origines se blanchissent :? , mais les nouvelles ramification sont bien vertes :D
elle a fait de jolies racines, je me tate a mettre un peu de terre au fond, ou un petit poisson qui lui fournira de l'azote.
Au début j'ai cru que le blanchissement était du à une chlorose type ferrique :?:
donc j'ai mis des agraphes récuperées dans les cendres du barbeuc (car je sais que ça marche pour les hortentiat trés avides en fer) mais les aiguilles originelles ne cessent de s'étioler.

Si vous avez des iddées ou commentaire, n'hésiter pas 8)

Posté : mer. 30 août 2006 à 18:56
par pepejul
Aucun souci pour la plante, la mienne prolifère aussi bien dans le bac tropical (même pas plantée, racines à l'eau, emmelée dans les vallisnerias) que dans le poubelle-bac extérieur...

On se voit dès que tu peux... pour les guppies, c'est toi qui voit.

Pour le blanchiement des plantes c'est arrivé plusieurs fois (si l'aspect est blanc très pâle, couleur squelette et cassant (le brin, pas la couleur), en général ça gagne toute la plante malheureusement... aucune idée de l'origine...

Tiens moi au courant !

Posté : mar. 05 sept. 2006 à 10:11
par DOO
Ok merci pour toutes les réponses 8)

Dés que je peux descendre sur Marseille, je te contacte.

Tant que je suis bloqué ici , je te dis à bientôt sur le forum.

Posté : ven. 20 oct. 2006 à 20:50
par DOO
petit up sur la poubellette.
Tout aller bien jusqu' au premier orage.
depuis eau trouble+algues (même sur les bord)
Je pensai que le pouvoir oxygénant et filtrant de ma pesse allez suffirent.
Mais j'ai cru qu'elle allait y passer :?
Petit à petit la nature reprend ses droits mais l'eau n'est plus aussi limpide qu'à ses débuts, pareil pour la pesse qui a perdu toutes sa vigueur.
Je persiste à garder l'eau pour le printemps prochain.

Que me conseillez vous ????????

Un débutant qui vous remercie par avance

Posté : ven. 20 oct. 2006 à 23:51
par Calino
Je sais pas trop... Au hasard, un changement d'eau partiel ?
Une oxygénation ? :?

Posté : sam. 21 oct. 2006 à 8:41
par DOO
Calino a écrit :Je sais pas trop... Au hasard, un changement d'eau partiel ?
Aprés le renouvellement naturel dû à l'orage, je n'y ai pas pensée, je vais en renouveller 10% pendant les derniers beau jour et je vous tiendrai au courant
Calino a écrit : Une oxygénation ? :?
La seule plante, qui occupe + de 30% de l'espace est une pesse, qui fait partie du top ten des plantes oxygénantes je crois :roll: ,
:arrow: une iddée pour oxygéner le bassin :?: :?:

Posté : sam. 21 oct. 2006 à 9:52
par Mattier
Si je résume... le problème, jusqu'ici, est seulement esthétique ?
Donc, ta poubelle n'a pas de problème réel d'équilibre.
Dans nos poubelles, l'eau est verte tout l'été, on n'y voit pas à plus de 5 cm (et encore !).
Donc, si ce n'est que ça, ce n'est vraiment rien, à mon avis. Je dirais qu'il faut laisser.

Posté : sam. 21 oct. 2006 à 9:53
par Mattier
Pour la vigueur de la plante, j'aurais tendance à attendre pepejul (mais qu'est-ce qu'il fout, lui, aussi ?)...

Posté : dim. 22 oct. 2006 à 9:14
par DOO
:arrow: Ok pour l'estétisme 8)
:arrow: pour la vigueur de la plante il y a aussi l'hypothése que du moment où elle a ateint la surface (et même dépasser) elle bloque de suite son développement.

mais je m'était habitué à voir jusqu'au fond du bassin, peut être est ce récupérable.
Et si la lumière ateint le fond du bassin, c'est à dire le pied de la plante, je pense que la photosynthése ne se fera que mieux 8)

Posté : dim. 22 oct. 2006 à 20:37
par pepejul
Salut, je suis là... désolé j'ai des week-end chargés...

La pluie a peut-être acidifié l'eau (région roche en dioxyde de soufre atmosphérique ?) ce qui a bloqu"é la croissance de la pesse ?

Sinon, il me semble que la pesse peut pousser en dehors de l'eau, elle perd alors ses feuilles immergées.... peut-être qu'elle a senti la surface et prépare sa floraison ? (vu la saison c'est peut-être juste le froid ?)

Posté : mar. 24 oct. 2006 à 8:47
par DOO
pepejul a écrit :Salut, je suis là... désolé j'ai des week-end chargés...

La pluie a peut-être acidifié l'eau (région roche en dioxyde de soufre atmosphérique ?) ce qui a bloqu"é la croissance de la pesse ?
C'est possible car relativement proche de 3 unité industrielles, une centrale electrique à pétrole (forte possibilité de So2) puis usine à papier (eux je sais pas ce qui balance mais ça sent le chou pourris) et une usine de paracetamol, sur des commune alentour certains se plaignent des odeurs mais nous ont ne sent rien ???

Vu que c'est une possibilté fort probable, ya t il des solutions :?:
faudrai t il que je mesure le ph :?:
pepejul a écrit : Sinon, il me semble que la pesse peut pousser en dehors de l'eau, elle perd alors ses feuilles immergées.... peut-être qu'elle a senti la surface et prépare sa floraison ? (vu la saison c'est peut-être juste le froid ?)
exact j'ai remarquais cela aussi, quand la plante a atteint la surface, les feuilles immergés se sont rapidement noircies, puis lorsque l'eau s'est obscucie, cela ne s'est pas arrangé :?

Aprés fleuraison, la pesse meur t elle :?:
car je ne sais pas si c'est une vivace ou une annuelle :?:

perso je sais que l'agave est une annuelle, il sufffit de l'empêcher de fleurir pour quelle continue de vivre, cela peut durer plusieurs année :wink:

Posté : mar. 24 oct. 2006 à 8:57
par Mattier
Et si c'était les feuilles immergées péries-pourries lorsque la plante a atteint la surface qui étaient responsables de la modification brutale du milieu ? Vu le volume, c'est possible. Et la pluie ne serait qu'une coincidence.
As-tu des bestioles détritivores (aselles...) ? Ce serait sans doute une bonne idée d'en mettre, sinon.