Pour les petits nouveaux ou futurs inscrits :
Apparemment les courriels d'activations arrivent sporadiquement ; si vous ne recevez rien, n'hésiter pas à me faire parvenir un courriel direct ;)

Guide pour débutant

Les articles consacrées aux poubellarium et dérivés
Répondre
Avatar du membre
Napoléon
Messages : 38
Enregistré le : mar. 02 janv. 2007 à 10:58
Localisation : un varois exilé à Paris par la République

Guide pour débutant

Message par Napoléon » ven. 16 févr. 2007 à 11:59

Bonjour, à tous ! 8)

J’ai remarqué dans ce forum que beaucoup de questions revenaient. J’ai décidé de faire un condensé de ces questions et d’en faire des articles. Ce premier article portera sur l’implantation de votre poubelle, comment la choisir, quelles plantes utiliser, l’exposition etc., etc.… Bref un conseil au débutant.
Avant de commencer, je voudrai rajouter, et ceci par honnêteté, que personnellement je n’ai pas encore commencé à faire cette expérience, par manque de place. Mais si je devais la débuter, c’est comme ça que je ferais.
Mes articles ne seront basés que sur l’expérience des membres et leurs remarques.
Donc les cadres, n’hésitez pas à corriger si je marque des erreurs. La critique est toujours bonne car elle sert à nous améliorer.
A tous, bonne lecture.

A/ QUEL RÉCIPIENT CHOISIR ?

N’importe quelle contenant peut faire l’affaire. Néanmoins certaines matières sont à proscrire comme les vieilles baignoires en zinc ou en métal (toxique) ou les aquariums (effet loupe).
Beaucoup de membres utilisent des récupérateurs d’eau, des ballastons (grosse poubelle noir)…
On a vu aussi un vieux congélateur, une baignoire en fonte…
Quelques exemples :
Mattier a utilisé des récupérateurs d’eau de 300 litres.
Momo et Savoizien ont utilisé des cubitainers industriels. (Lavés et désinfectés bien sur !)…

B/ QUEL EXPOSITION ?

En fait, tout dépend de la région où vous vous trouvez.
Dans le sud, un endroit semi ombragé serait préférable.
Plus au nord, un endroit totalement ensoleillé serait mieux, avec la condition d’enterrer une partie de votre récipient. En effet le soleil va chauffer l’eau (eau pouvant monter jusqu’à 35°). La partie enterrée gardera un peu de fraicheur.
S’il fait trop chaud, vous pouvez, en partie, couvrir votre poubelle pour garder un peu de fraicheur.
Quelques exemples :
Momo est convaincu par le ¾ enterré ; Prof par le semi-enterré. A vous de voir…

C/ QUEL EAU CHOISIR ET QUAND PRÉPARER SON RÉCIPIENT ?

Le moment idéal pour préparer son récipient serait aux alentours du mois de mars. (ATTENTION : Ce n’est pas la période pour mettre vos poissons !) En effet l’eau va faire tranquillement sa poussée de nitrite et se stabiliser. Les micro-organismes vont faire leurs apparitions pour le bonheur culinaire de vos poissons et pour l’équilibre de votre récipient.
Pour ce qui est de l’eau, je pense qu’il est bon de mettre de l’eau du robinet avec un complément d’eau de votre aquarium (ou jus de filtre) puis de laisser faire la nature...

D/ QUELLES PLANTES CHOISIR ?


Il existe de nombreuses variétés de plantes aquatiques. Beaucoup de membres utilisent les plantes suivantes :

- La laitue d’eau (ou pistie) : Elle n’a pas de pouvoir oxygénant mais ses racinelles peuvent être consommé par les poissons. Il est recommandé de la mettre dans votre récipient seulement à la mi-juin car elle ne prospèrera qu'à des températures supérieures à 20°c. Elle peut être hivernée en aquarium, à condition d'avoir beaucoup de lumière et de chaleur.
- La jacinthe d’eau, C est une plante des plus performantes lorsqu'il s'agit d'épuration des eaux usées, dont elle assimile le phosphore. Ses racines denses et longues de 30 cm (et plus) plongent vers le fond et offrent aux poissons un endroit idéal pour pondre leurs œufs. Cette plante a besoin de soleil et de chaleur pour fleurir et développer des stolons à la surface de l'eau. Saison: de juin à octobre
- Le riccia fluitans : Le riccia est une petite plante flottante qui forme un tapis végétal plus ou moins dense à la surface de l'eau. Ses talles en forme d'éponge offrent un refuge sûr aux alevins.
- L’élodée : les tiges sont fragiles avec des feuilles de couleur vert clair. c'est une plante d'eau froide à croissance rapide, connu pour ses vertus oxygénante et contre la lutte des algues. Elle n’aime pas une eau avec une température à 26°.

Bien sur il y a aussi les plantes aquatiques « plantée » comme le nénufar. Dans un bassin, installez votre nénufar dans un pot ou plutôt un grand bac dans lequel vous aurez mis une terre riche et très argileuse pour qu'elle reste bien en place. Aimant les grands fonds, déposez le pot au plus profond de votre bassin, dans la zone des 60-80 cm. Disposez votre nymphéa dans une partie ensoleillée du bassin, cela aidera à sa floraison.
Sachez qu'un nénufar couvre environ 1 m2.

NB : Après avoir vu plusieurs émissions sur le sujet et au vu de mes lectures pour écrire cet article, il me semble important de faire une mise en garde. Lorsque vous voulez vous débarrasser de trop plein de plantes parce que trop envahissantes, par pitié ne les remettez pas en « liberté ». Tous d’abord parce que leur écosystème n’est pas celle de nos latitudes, puis ensuite car certaines de ces plantes risquent d’être de véritable parasite pour d’autres plantes aquatiques. Un des cas est celui de la Jussie en Picardie où les autorités ont du mal a éradiqué cette plante issue d’Amérique du Sud.

E/ QUAND METTRE LES PREMIERS POISSONS ?

La période la plus propice est aux alentours de fin juin jusqu’à fin août. Mais là encore, tout dépend de la région où vous vivez. Je citerais le grand philosophe méridional Pépé Jules qui écrivait : fin juin tu attendras si dans le sud tu n'habites pas..... :D
En règle générale, il vaut mieux attendre que l’eau de votre récipient arrive en moyenne à 20°. L’inverse est valable aussi pour rentrer les poissons (dés que l’eau est en dessous de 20°)
Sinon je vous conseille de lire le projet de Mattier qui est entrain de réussir une performance en arrivant à garder durant toute une année ses Tanichthys en récipient.

CONCLUSION :
J’espère que cet article vous aura servi pour débuter dans la formidable aventure qu’est le poubellarium. Gardez en tête que ce projet n’est pas dans le but de nuire aux poissons mais au contraire de les libérer de toutes les contraintes qu’ils pourraient rencontrer en aquarium (bruit de pompe par exemple). Puis comme dirait Rom : PiNC : parce que vos poissons le valent bien :wink:
[VIVE LE POUBELLARIUM LIBREEEEEEE!!!!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité