Pour les petits nouveaux ou futurs inscrits :
Apparemment les courriels d'activations arrivent sporadiquement ; si vous ne recevez rien, n'hésiter pas à me faire parvenir un courriel direct ;)

Topo sur les urodèles.

Quels poissons sont compatibles avec le projet ?
Répondre
Avatar du membre
Stalker
Messages : 3810
Enregistré le : mar. 05 juin 2012 à 9:48

Topo sur les urodèles.

Message par Stalker » ven. 25 juil. 2014 à 10:06

Hello.

Depuis un bon moment je rêve d'avoir des tritons dans mon aquarium. C'était pendant longtemps impossible, alors je ne faisais que me documenter. Ce sera bientôt réalité et j'aimerais vous présenter ce que j'ai appris histoire de vous intéresser, en insistant sur l'aspect poubellaresque du truc.

Pourquoi je pense que cela va vous intéresser?

-Premièrement, beaucoup d'entre vous recherchez la diversité, et c'est tout un embranchement du vivant qui s'offre à vous.
-Beaucoup d'urodèles sont adaptés à un climat froid, ils sont donc facilement poubellarisables (beaucoup le font déjà).
-Il s'en battent royalement le cloaque des paramètres chimiques... Tout comme nous.
-Ils demandent assez peu de soins et de nourriture.
-L'espèce la plus communément vendue peut très bien vivre dans de petits volumes.
-Certaines espèces sont carrément belles.

Les amphibiens ayant survécu aux deux dernières extinctions en masse sont peu nombreux et on peut les séparer en trois clades:
-Les anoures qui regroupent les grenouilles, les crapauds et les rainettes.
-Les gymnophiones qui ressemblent à un croisement improbable entre un serpent et un ver(!) de terre.
-Les urodèles (ou caudates), ceux qui nous intéressent, a l'aspect général de "lézard", regroupant tritons salamandres et autres joyeusetés à quatres pattes et une queue.

Ce sont des amphibiens, c'est à dire qu'ils peuvent vivre à la fois à terre et dans l'eau... En théorie seulement. Dans la pratique la plupart des salamandres se noient dans l'eau... Et un axolotl se transformera en poisson séché mutant une fois sur terre. Beaucoup d'urodèles, pourtant aquatiques, viennent respirer à la surface et absorbe finalement très peu d'oxygène par leur peau (ils n'ont pas de branchies!), ceci explique d'ailleurs pourquoi ils sont peu sensibles aux nitrates. Tout les urodèles ont un environnement de prédilection à différentes étapes de leur vie. Je vais essayer de faire une petite classification selon ces comportements.

-Certains urodèles restent aquatiques de leur naissance à leur mort. On peut citer les très connus axolotls, les pleurodèles ou les nectures. Certains sont néoténiques comme les axolotls, c'est à dire qu'ils restent à l'état larvaire toute leur vie et gardent leurs branchies tout en étant capables de se reproduire. On peut facilement garder ces animaux en poubellarium extérieur ouvert, pourquoi pas à l'année

-Beaucoup d'urodèles (l'essentiel des tritons) naissent dans l'eau, en sortent puis y retournent tout les étés pour se goinfrer et se reproduire. En captivité on leur refusera de retourner à terre à l'age adulte car un "bug" fait qu'ils refusent de se nourrir et de retourner à l'eau et finissent par mourir. Néanmoins les juvéniles ont besoin de passer minimum un an à terre avant de retourner à l'eau.

-Beaucoup de salamandres sont 100% terrestres et ne s'approche de l'eau que ponctuellement pour pondre ou accoucher (toute les salamandres françaises sont ovovivipares!), certaines accouchent même de juvéniles déjà terrestres et n'approchent jamais de l'eau.

A mon sens, les urodèles aquatiques sont mieux adaptés aux poubellarii et aux aquarii minimalistes que les poissons, je vais expliquer pourquoi. Les poissons sont des animaux d'eau courante (sauf exeptions), avec un métabolisme rapide. Ils trouvent dans leurs grands réservoirs d'eau la nourriture nécessaire à leur grand appétit et dans un espace fermé finissent par dominer complètement des invertébrés et les plantes. Dans la nature il y a en moyenne un poisson pour 1000L d'eau. De plus ils produisent en général une grande quantité de déchets.

Les urodèles ont par contre un métabolisme lent et donc peu d’appétit. Ils peuvent facilement se tasser à un individu tout les 10 ou 20L d'eau sans pour autant provoquer le disparition des autres espèces présentes, dont ils régulent la population par prédation, mais avec modération. Ils polluent aussi beaucoup moins l'eau. Dans la nature il n'y a qu'à comparer la biodiversité d'une mare peuplée par des tritons avec celle d'une mare peuplée de poissons rouges pour comprendre (bien que le poisson rouge, ça soit un cas assez extrême de gloutonnerie).

Bien sur je fais des généralités et vous me direz que certains poissons se sont adaptés aux points d'eau stagnants et/ou sont assez petit ou peu carnassier pour ne pas décimer le reste des habitants. Oui mais ce sont des exceptions, il y en a aussi parmi les urodèles, l'axolotl étant par exemple adapté à l'environnement lacustre possède l’appétit d'un poisson.

Avant de vous laisser je vais poser quelques règles d'or:
-Peu ou pas de cohabitation entre poissons et urodèles. Les poissons rapides sont source de stress, les poissons à ventouse ont tendance à sucer jusqu'au sang la muqueuse qui sert de peau aux tritons et salamandres. Les poissons de taille moyenne ont tendance à arracher branchies, doigts, pattes et queue (malgré les capacités de régénération dignes de Wolverine on va éviter). Seuls certains petits et calmes poissons sont tolérés.

-Pas de cohabitation entre des urodèles de différentes espèces ou d'urodèles avec des anoures. Il y a eu des cas d'animaux porteurs sains d'agents pathogènes mortels pour d'autres. Le cas tristement célèbre de la chytridiomycose qui décime en ce moment même les amphibiens sauvages français fait sérieusement réfléchir.
Modifié en dernier par Stalker le ven. 25 juil. 2014 à 11:40, modifié 1 fois.

Avatar du membre
domi03
Grande œutesse
Messages : 8702
Enregistré le : dim. 23 août 2009 à 8:02
Localisation : Allier, Bourbon l'Archambault

Re: Topo sur les urodèles.

Message par domi03 » ven. 25 juil. 2014 à 10:48

Merci pour cette bonne synthèse! J'ajouterais que les amphibiens, en conséquence de leur métabolisme lent dont tu as parlé, sont parfaitement adaptés au low-tech: ils détestent le courant d'un filtre, et vivent, pour ce que je sais, à température ambiante.

Le "terre de verre" m'a fait sourire... voulu ou pas?

Avatar du membre
ptijo
pnµm compulsif
Messages : 10135
Enregistré le : dim. 02 sept. 2012 à 17:55
Localisation : Paris, France, Europe, Terre, Système solaire, Voie lactée
Contact :

Re: Topo sur les urodèles.

Message par ptijo » ven. 25 juil. 2014 à 10:59

Merci ! Mais tu ne m'as pas convaincu d'en adopter un :D
Y'a quelque chose de physique qui me garde loin d'eux :)
Comme les grenouilles, les serpents, les kuhlis. A la limite, c'est tant mieux pour eux :)
Tout le monde savait que c'était impossible. Un ignare ne le savait pas : il l'a fait.

Avatar du membre
Stalker
Messages : 3810
Enregistré le : mar. 05 juin 2012 à 9:48

Re: Topo sur les urodèles.

Message par Stalker » ven. 25 juil. 2014 à 11:04

domi03 a écrit :Le "terre de verre" m'a fait sourire... voulu ou pas?
Terre de verre?

Ptijo je te montrerais les miens quand ils seront adultes, j'en amènerais un à une IRL du PiNC histoire de faire de la promo.

Avatar du membre
ptijo
pnµm compulsif
Messages : 10135
Enregistré le : dim. 02 sept. 2012 à 17:55
Localisation : Paris, France, Europe, Terre, Système solaire, Voie lactée
Contact :

Re: Topo sur les urodèles.

Message par ptijo » ven. 25 juil. 2014 à 11:12

Oui, pourquoi pas. On sait jamais. :)
Tout le monde savait que c'était impossible. Un ignare ne le savait pas : il l'a fait.

Avatar du membre
domi03
Grande œutesse
Messages : 8702
Enregistré le : dim. 23 août 2009 à 8:02
Localisation : Allier, Bourbon l'Archambault

Re: Topo sur les urodèles.

Message par domi03 » ven. 25 juil. 2014 à 11:35

Verre de terre? :wink:
Ver de terre? :wink:
Lequel tu choisis? :mdr:

Avatar du membre
Stalker
Messages : 3810
Enregistré le : mar. 05 juin 2012 à 9:48

Re: Topo sur les urodèles.

Message par Stalker » ven. 25 juil. 2014 à 11:40

Ha mince je n'avais pas vu l'erreur O_o

Avatar du membre
Olaf
Messages : 194
Enregistré le : mar. 08 juil. 2014 à 17:23
Localisation : GUYANCOURT 78

Re: Topo sur les urodèles.

Message par Olaf » sam. 26 juil. 2014 à 8:41

Merci pour ces infos, mais pareil, suis pas fan de ces bestioles.

Avatar du membre
Guillaume_851
Messages : 2846
Enregistré le : ven. 14 mars 2014 à 22:11
Localisation : Rhône-Alpe, Ain, Meximieux

Re: Topo sur les urodèles.

Message par Guillaume_851 » dim. 27 juil. 2014 à 11:17

Très intéressant merci :)
Moi personnellement je trouve les grenouilles/tritons et autres animaux amphibies très sympa, mais je pense pas franchir le pas de l adoption xd
Mais enfants j ai déjà élevé des têtards de grenouilles et de salamandre (je sais maintenant que s est interdit et puni par la loi) c étais sympa et une fois adultes on les remettaient vers la rivière où on les avaient trouvés :)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité